Le CoMMAPI : Comité Métropolitain des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations

Instance la plus récente dont s’est dôtée la Métropole pour faire suite à la création de la compétence "Gestion des Milieux Aquatiques et de Préservation des Inondations" (GEMAPI). Il a été installé en 2019 et réinstallé en avril 2021.

Anne-Sophie Olmos, Vice-présidente en charge des politiques métropolitaines du cycle de l'eau

Jean-Yves Porta, Conseiller métropolitain délégué aux risques naturels et technologiques

" Restaurer nos milieux aquatiques et nos zones humides, c’est faire des choix forts pour les générations futures. Il nous faut redonner de la place aux cours d’eau et à la biodiversité sur notre Métropole : le comité GEMAPI est là pour mettre en débat et valider les priorités d’action, en associant élus, services de l’Etat, partenaires techniques et représentants associatifs."

" La GEMAPI passe par l’impulsion d’une coopération entre l’amont et l’aval des bassins versants, afin de réduire les risques à l’aval, tout en améliorant la qualité des milieux. L’aménagement de nos rivières doit donc être pensé à une échelle élargie, et c’est bien le rôle du comité GEMAPI en lien avec l’ensemble des acteurs locaux et des autres instances (comités contrats de rivière, SAGE Drac Romanche)."

  • Co-présidence de l'instance : Anne-Sophie Olmos et Jean-Yves Porta
  • L’instance est animée et pilotée par le Service Gestion Territoriale de l’Eau en appui de l’axe participation.
  • Fréquence de réunions : 1 à 2 par an

 

 

  • Membres du Comité, retrouvez tous les documents des séances

 

Rôle et Mission :

Ouverture, discussion sur les priorités et les chantiers à mener, à l’échelle métropolitaine, afin que les communes puissent prendre conscience des choix à faire, dans un principe de solidarité territoriale, via la taxe GEMAPI. Cette instance se réunit une à deux fois par ans en remontant des informations de terrains issues des Comités Locaux de Bassins Versants en cours de création. Il y a 5 comités locaux de Bassins versants à installer. C’est à cette échelle, qu’en fonction des projets, que nous pourrons co-constuire des solutions avec les habitants.

Composition de l'instance :

  • un binôme Elu/technicien par commune
  • représentants des associations de protection de la nature et de l'environnement
  • représentants institutionnels : ONF, Etat, Associations syndicales
  • représentants des instances participatives métropolitaines : comité d’usagers de l’Eau et de l’Assainissement, Conseil de développement

2019 signe le début de la mise en place des  diagnostics et des états des lieux pour identifier l’état des ouvrages transférés et les problématiques urgentes à traiter.

En cours en 2021 :

Après la réinstallation du comité, il a été décidé de co-construire une charte commune. Le travail débutera en mai et sera l'occasion de se rencontrer autour de 3 ateliers dont 2 successifs qui devront se dérouler courant les mois de mai et juin 2021. La composition du groupe de travail proposée :

  • 1 binôme elus / technicien représentant chaque bassin versant
  • 2 représentants d'associations et assimilés
  • 1 représentant du collège des instances participatives

Plus d'informations pour le CoMMAPI: [email protected] en précisant en objet : COMMAPI

>> Consultez la délibération de création 2020 du CoMMAPI