Soirée ciné – débat

vignette.PNG

Une soirée ciné – débat

En résonance avec l’exposition « PLUI, le défi : Prenez les cartes en main » à la Plateforme-Place de Verdun jusqu’au 5 avril 2019, la Métropole en partenariat avec la Maison de l’Architecture de Haute Savoie  vous invites à

Une soirée ciné – débat  
 ce lundi 1er avril de 19h à 21h30
au  Cinéma Juliet Berto – 2 rue Hector Berlioz / Place Saint-André à Grenoble

 

Au programme

Une presqu’ile d’avance / Grenoble / Thierry Mercadal / 2017 / 52’

Grenoble est une ville située dans un environnement privilégié, entre les massifs du Vercors et de la Chartreuse, et à la confluence de l’Isère et du Drac. Loin d’en faire une ville enclavée, ces barrières naturelles, qui autrefois marquaient uniquement les limites de la ville, sont aujourd’hui des atouts à valoriser.

Grenoble et sa métropole sont en effet engagées, depuis une quinzaine d’années, dans une démarche écologique et de valorisation « verte » du territoire. Initié en 2000, le projet ZAC de Bonne fut le premier écoquartier à voir le jour en France et à Grenoble. La municipalité continue sur sa lancée en s’attaquant à un territoire bien particulier et encore peu valorisé, le Polygone scientifique ou Presqu’île, avec un projet ambitieux, celui de proposer un écoquartier qui allie mixité des fonctions, accessibilité, modernité, confort de vie et valorisation du territoire.

Grâce aux éclairages des architectes, paysagistes, urbanistes, élus municipaux et d’un historien, nous allons tenter de comprendre comment, au travers de l’aménagement de ce nouvel écoquartier, la ville de Grenoble s’inscrit dans une démarche de résilience, et comment elle tente, par ce biais, de devenir une ville du futur.

X-Ville / Annecy / Jordi Colomer / Utopie / 2015 / 23’

Petit film d’une vingtaine de minutes, réalisé par Jordi Colomer, un groupe d’étudiants des Beaux Arts d’Annecy et des habitants. 2015. Qu’est-ce qu’une ville ? Cette question, toute simple, reste pour autant toujours fondamentale. Chacun devrait pouvoir y répondre, avoir un avis en tout cas. C’est par un montage de textes de Yona Friedman que le film développe sa réponse, comme une ossature. Mais au-delà du propos textuel, qui va et vient par-dessus les images, c’est l’élaboration même du film, l’expérience collective vécue pendant son travail, l’invention visuelle, scénographique, cinématographique… qui peut-être, tous réunis, forment déjà un bout d’utopie réalisée.

 

Villeneuve / Grenoble / Agathe POCHE / 2015 / 32'

En 1972, les premiers habitants s’installent à la Villeneuve de Grenoble. Dans ce quartier tout est mis en place pour que les classes sociales se mélangent et que la vie ensemble soit meilleure. Mes parents ont grandi à la Villeneuve. Au travers les archives je me questionne sur ce dont nous avons hérité de cette époque, moi et ma génération.

 

La république des autoroutes / Marseille / Romain Rondet, Gabriele Salvia / 2017 / 12’

Dans « La Républiques des Autoroutes » Romain Rondet, alors étudiant en architecture suit la marche de Gabriele Salvia, architecte sur les bords de l’autoroute A7 – A51 de Marseille à Aix-en-Provence. Apparaissent tour à tour des parcs, des cimetières, des non-lieux baignés dans le bruit et le flux permanent des voitures. Romain Rondet et Gabriele Salvia se retrouvent autour de certaines références communes, notamment les situationnistes français ou le groupe d’artistes marcheurs Stalker. Ils se sont inspirés du procédé de la dérive et de la psycho-géographie et à bien d’autres figures de l’art, du cinéma et de l’architecture.