Plan Air Energie Climat : 400 propositions au service du plan d’action

paect.jpg

Le 5 juillet dernier les élus du Conseil Métropolitain ont arrêté le projet de Plan Air Energie Climat métropolitain qui présente la feuille de route pour la période 2020–2030 et confirme les objectifs stratégiques du précédent PCAET en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de consommation énergétique tout en augmentant la part des énergies renouvelables.

Pour atteindre ces objectifs, le plan composé de plus de 90 actions est structuré autour de 5 axes que sont :

  • L’adaptation du territoire métropolitain au dérèglement climatique
  • L’investissement dans la transition énergétique et l’amélioration de la qualité de l’air
  • Le partage et  la valorisation des ressources du territoire
  • La mobilisation de l’ensemble des acteurs
  • La construction d’une métropole exemplaire

La démarche de concertation préalable qui s’est déroulée du 10 janvier au 31 mars 2019 a permis de recueillir 502 contributions émises par 378 participants déposées en ligne sur la plateforme participative auxquelles se sont ajoutées celles recueillies lors des réunions publiques et du Forum citoyen organisé à l’initiative d’Alternatiba. Les avis et propositions complémentaires des partenaires et instances consultatives ont également été mises en ligne sur la plateforme et présentées au Comité d’Orientation du plan Climat.

L’ensemble de ces 400 propositions répertoriées ont été classées en 3 catégories :

  • Les propositions se référant à des actions d’ores et déjà mises en oeuvre par la Métropole (catégorie majoritaire, de l’ordre de 60% des propositions).
  • Les propositions retenues et mises à l’étude dans le nouveau plan d’actions – de l’ordre de 20% des propositions : diffuser la liste des projets énergie renouvelables soutenus par la Métropole, communiquer auprès du public sur les engagements pris par les partenaires du plan climat, renforcer les campagnes d’information pour inciter au changement de comportement, favoriser la création d’espaces de production alimentaire participatifs et en libre accès sur l’espace public, renforcer les actions de conseil aux entreprises…
  • Les propositions non retenues – de l’ordre de 20% des propositions –, car ne relevant pas du cadre du PCAET ou des compétences métropolitaines ou considérées comme non prioritaires

>> Retrouvez l’ensemble des propositions 

>> Téléchargez la délibération du 5 juillet 2019