Bilan du Réseau Territorial de la Participation du 22 novembre 2016

P1010881.JPG

Le Réseau Territorial de la Participation, initié par la Métropole  afin de favoriser et valoriser les échanges de pratiques entre élus et techniciens de l’ensemble des communes, a co-organisé avec l’association LAHGGLO, une nouvelle réunion sur la thématique des relations entre les instances communales et intercommunales, les associations et les collectifs citoyens.

Plus de 40 participants ont répondu à l’invitation de la Métropole et de l’association LAHGGLO pour enrichir les débats du dernier rendez-vous du Réseau Territorial de la Participation organisé à la Maison des Associations de Grenoble le mardi 22 novembre 2016. 

Au coeur des échanges, la question des relations entre les instances communales et intercommunales, les associations et les collectifs citoyens, et ce titre plutôt évocateur : Entre initiatives citoyennes et initiatives institutionnelles : interpeller, dialoguer, coopérer ?

En effet, à l’heure où de multiples initiatives ou sollicitations naissent sur le territoire, portées par les collectivités ou par les habitants eux-mêmes (« empowerment » ou pouvoir d’agir), comment s’assurer que tout un chacun est reconnu dans sa légitimité à prendre part au débat ? Quelle écoute face à ces mouvements et les éventuelles revendications portées ? Et, in fine, quelles co-constructions possibles ?

Autant de questionnements qui ont servi de base au lancement des débats, régulièrement enrichis par les interventions d’acteurs représentant le payage participatif local (membres d’Union de Quartiers, de Comité d’Habitants, de Comité citoyen, de Conseils citoyens des quartiers prioritaires Politique de la Ville, du Conseil de développement) et par l’éclairage du grand témoin de la séance : L’association La Fonda (Observatoire des pratiques associatives).

 

Pour en savoir plus sur les contenus des échanges et des pistes de travail, consulter le compte-rendu du RTP.